TRANSPARENCES : Ana Maria Asan / Julia Robertson Hyde / Arlette Vermeiren

Date: 
Vendredi, 18 Janvier, 2013 - Samedi, 2 Février, 2013
Vernissage: 
Jeudi, 17 Janvier, 2013 - 18:30 - 22:00

ANA MARIA ASAN

"Qui a dit que notre corps était peuplé de viscères ? Nos douleurs, nos peurs, nos amours ?

Et s’il était viscéralement végétal, animé par une sève vitale traversant l’être de ses racines jusqu’en haut du ciel ?

Voici une tentative d’autoportrait qui ne se donne à l’autre que par un processus continu de voilement – dévoilement, où les limites de l’intérieur et de l’extérieur du corps sont ambiguës. Tour à tour, celui-ci devient contenant et contenu d’un voyage imaginaire.

L’approche du sujet par transparence apporte de la profondeur, mais demande un effort soutenu de la part de celui qui le regarde. Elle marque aussi les limites du regard, du connaissable à travers les sens.

Ces dessins traitent également de la féminité et de la recherche d’une vie contemplative à travers des moyens comme la ligne, la superposition de calques, l’emploi du matériau verre.

Les sculptures en verre prolongent cette idée de voyage à l’intérieur et à l’extérieur de soi comme émerveillement permanent, malgré notre condition d’êtres éphémères, confrontés à la temporalité."

Parcours

Née à Bucarest, ANA MARIA ASAN vit et travaille à Bruxelles.

Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Master en arts plastiques, visuels et de

l’espace, section Sérigraphie (2012)

Ecole nationale supérieure des arts visuels de la Cambre, Bachelor en arts plastiques,

visuels et de l’espace, section Céramique ;

Depuis 2005, suit en parallèle des cours de dessin, gravure, céramique, verre, métal et travaille dans de nombreux stages en France, Belgique, Suisse avec des artistes venant d’horizons différents.

·  Expositions et performances :

2012 : Dexia Art Center, Bruxelles

2011 : Projection Room, Bruxelles – performance avec Clément Vercelletto

2010 : Double hôtel De Bodt, Bruxelles

2008 : Maison Magritte, Châtelet, Belgique

           Galerie Néon, Bruxelles

2007 : Maison Magritte, Châtelet, Belgique

 

JULIA ROBERTSON HYDE

L’œuvre de JULIA ROBERTSON HYDE est traversée par une attention particulière pour la ligne et le processus de dessin. Elle explore le spectre de la ligne – du rendu détaillé et hautement contrôlé aux lignes organiques et griffonnées – et comment celui-ci interfère au sein d’une œuvre pour créer une composition, souvent à base de parties composites. Son travail se concentre plus précisément sur ces interactions qualitatives des lignes qui affectent la communication et reflètent un sentiment variable du temps et de l’énergie.

Julia Robertson Hyde est née en Californie (1979). Elle travaille et vit en Belgique tout en poursuivant un Masters en Beaux-Arts avec le Transart Institute (New York & Berlin).

 

ARLETTE VERMEIREN

ARLETTE VERMEIREN ZUCOLI  - (1937) est diplômée de La Cambre (1963) de l'atelier de Marc Mendelshon en sérigraphie textile.

Etudes textiles principalement en tissage, impression et broderie.

Elle  enseigne à l'Académie des BA de Tournai de 1968 à 1998  et en parallèle  est styliste dans les tissages Jacquard pour des industries belges et italiennes.

Commissaire en 1983 d'une exposition importante sur le "Lin des Flandres"

Commissaire pour les tapisseries du palais Ducal d'Urbino exposées à la Triennale Italie à Tournai - 2008.

Depuis 1998 directrice artistique à la Recherche Textile contemporain du Centre de la Tapisserie, des Arts du Textile et Arts muraux de la Communauté française de Belgique à Tournai.

 

Son parcours se concrétise dans des installations de plus en plus grandes mêlant textiles et récupérations diverses, principalement  le filage de papiers et le nouage de ceux -ci.

Nombreuses expositions collectives et individuelles en Europe, Amérique, Canada.

Elle se retrouve dans de nombreuses collections privées, et dans les musés dont le MUDAM au Luxembourg.